Réminiscences urbaines #7 -  Pologne

 

 Avant de dérouler le fil de la bobine, quelques informations sur le projet : 

 

Le projet de Réminiscences Urbaines est de coudre un nouveau récit historique en racontant autrement les choses car son fil rouge est celui de la relation que nous avons avec un territoire et une culture par le prisme de la mémoire. 

 

J’ai imaginé Réminiscences Urbaines comme un projet culturel participatif intergénérationnel où chacun est invité à me raconter des souvenirs, petits extraits de vie qui s’assemblent comme un patchwork : de la participation à une révolution politique à la taille du revers du pantalon en passant par l’odeur d’un plat mijoté le dimanche ou le nombre de billes gagnées à la cour de récréation. Je m’inspire ensuite de ces souvenirs rassemblés pour confectionner un récit plus intime, poétique et personnel de l’histoire d’une culture, d’un pays, d’une ville, d’un quartier. Les créations prennent différentes formes : édition, exposition et visite guidée. 

 

Je me souviens de ma première bobine de fil déroulée, c’est celle de la mémoire des habitants de Maurepas à Rennes en 2015. Je me souviens très bien car en quelques jours j’avais collecté 80 souvenirs (il faisait d’ailleurs très beau sur la place du Gast). Je me souviens encore après quatre quartiers rennais et plus de 200 récits à chaque fois, j’ai décidé d’aller arpenter nos villes jumelées pour tirer sur le fil de leurs mémoires. Je me souviens l’année dernière je suis parti vivre l’expérience à Sibiu en Roumanie. Je me souviens aussi avoir imaginé aller à Poznan pour 2020.

 

 

 Et maintenant, pour dérouler le fil de vos souvenirs, quelques explications :

 

Cette année, je projette de tirer le fil de la bobine de la mémoire polonaise. Alors que nous devons vivre les plaisirs printaniers depuis nos fenêtres, je souhaite maintenir la collecte et la proposer sous une autre forme : écrire dans un mail le patchwork de sa mémoire en lien avec la Pologne et l’envoyer à l’adresse du projet : 

 

reminiscences.urbaines@gmail.com

    

Pour participer, il suffit de commencer à tirer sur le fil de votre bobine et laisser apparaître des souvenirs en lien avec la Pologne. Ils peuvent être diverses : des origines familiales ou le rêve d’y aller, un voyage ou la lecture d’un livre, un morceau de vie ou le goût d’un film, fictif ou documentaire, une rencontre particulière ou un témoignage que l’on a écouté. 

 

Pour dérouler votre bobine de fil et raconter vos souvenirs, la règle est de commencer par l’expression « Je me souviens » et d’écrire votre souvenir comme il vous vient, comme il se raconte à vous, de manière spontanée.

 

Je vous propose sept catégories de thèmes qui peuvent vous aider à lancer la machine :

 

      découverte de la Pologne/Poznan (premières impressions…) et rencontres marquantes
      architecture (monuments, édifices, logements…)
      nature (faune, flore, balades…)
      culinaire et boisson (repas, collation, restaurant, salon de thé, bar…)
      fêtes et évènements d’une vie (famille, religion, commémoration, fin d’école, politique…)
      culturels (musique, cinéma, théâtre, littérature…)
      sports (footing, skate, compétitions…) et jeux (de société, cartes, aire de jeux, récréation…)

 

 

Si votre bobine continue de se dérouler après votre envoi, vous pouvez continuer de nous envoyer ces souvenirs qui vous reviennent dans un second mail.

 

Je me souviens déjà qu’un jour de printemps à Rennes, j’ai écrit cette lettre pour demander à des gens de participer, impatient de découvrir leurs souvenirs. 

Adrien.

 

 

Création Adrien Lecoursonnais
avec la complicité d’habitants

Production à l’envers
avec le soutien de la Région Bretagne, de l’Institut français à Paris et de la Ville de Rennes et Rennes Métropole, et d'un mécénat privé

 

à l’envers est soutenu par la Région Bretagne, le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine et la Ville de Rennes.